Archives Mensuelles: avril 2017

Festival « d’une Cour à l’autre »

5ème édition du festival « d’une cour à l’autre »

samedi 27 et dimanche 28 mai 2017 à Villeneuve de Berg (Ardèche)
45 propositions artistiques, plus de 90 représentations sur 11 sites
près de 300 artistes présents dans le village
de la musique, du théâtre, de la danse, des chants, des expos,
des marionnettes, des contes, des lectures, …

Retrouvez dès maintenant tout le programme
– au fil des pages de ce blog
– sur Facebook : http://www.Facebook/CultureEnFait
– en cliquant sur ce lien : 

http://www.calameo.com/read/0040081797eb3ee8651ec

et réservez vos pass festival 2 jours et votre repas du samedi 27 au soir,
suivi du concert des Fatum Fatras

– le 1er mai à Villeneuve à notre stand, lors de la foire du muguet
– Chez Copy-Com quartier Lansas 

A bientôt !

Publicités

la place qui chante

Le festival accueille chaque année chanteurs, musiciens et chorales dans les cours, dans les rues du village, interprétant cantates et ballades sur les parcours  du public se baladant d’une cour à l’autre. De Savoie ou d’Ardèche, chants du monde ou d’ici, d’hier ou d’aujourd’hui, c’est avec grand plaisir que nous inaugurerons cette année la « place qui chante » pour que ses airs nous libèrent la tête et aiguisent notre appétit de découverte.

Chœurs de la Citadelle de Montmélian

 

Créés en février 1984, Les Chœurs de la Citadelle de Montmélian regroupent aujourd’hui une soixantaine de choristes passionnés, dirigés depuis 2004 par Agnès Lachaud. Les répétitions, concerts, voyages, ont, au fil des ans, enrichi leur répertoire. Les Chœurs de la Citadelle, c’est un voyage du plus beau répertoire classique au plus populaire de la musique et de la chanson française. Une invitation à faire la fête… tous en chœurs.

Chœurs de la Citadelle
Chants
samedi 27 mai à 15 h.20, 16 h.50 et 18 h.50

Déambul’à sons

Le groupe d’animation de l’Orchestre d’Harmonie des pays d’Aubenas – Vals-les-Bains a choisi un nouveau nom et décidé d’une nouvelle tenue pour cette année 2017. 

« Déambul à sons » représentera bien cette nouvelle formation, et vous proposera  pour vos animations extérieures des morceaux festifs et entraînants afin de vous faire passer un bon moment musical.

Déambul’à sons
musique
samedi 27 mai à 14 h.30,16 h.15 et 17 h.45

Chorale des Amis d’Al

Les Amis d’Al (Al pour amicales laïques) proposent dans la bonne humeur un répertoire de chansons françaises humoristiques sous la direction de Jean-Luc Bernin (Bifidus ACtif, Les Pâtes au Gaz…).

Les Amis d’Al
chants
représentation unique
samedi 27 mai à 18 h.20

Berg à Notes

La chorale « Berg à Notes » est née en 1986 sous le nom de « A Piacere ». Depuis 2007, elle est dirigée par Patrice Balchère. Le répertoire est principalement constitué de chansons françaises, d’airs du patrimoine français et de quelques chants religieux. Le chef de chœur se charge des harmonisations. Les répétitions sont le jeudi à 20 h.30 dans la salle de musique du centre socioculturel les Platanes.

Berg à Notes
chants
samedi 27 mai à 15 h.55 et 17 h.25
dimanche 28 mai à 15 h.45, 17 h.00 et 18 h.05

Albaz’art

Jeune formation, deux saisons d’existence, une belle énergie et un engouement communicatif ! Des chansons françaises aux gospels sud-africains, en passant par les folk-songs américaines, leur répertoire est vivant et pluriel. Ambiances colorées et musiques à motifs … à découvrir absolument !

Albaz’art
chants
dimanche 28 mai à 16 h.15 et 17 h.30

Cath, en concert

Cath, c’est de la chanson marrante, mais pas que, des textes drôles et ironiques sur le quotidien, sur les femmes, sur les enfants, sur les hommes, sur la vie…et des musiques qui vont bien avec…
Cath joue de la guitare, de l’ukulélé, et de l’harmonica. Elle est accompagnée par Jean-Luc Bernin à la guitare et aux chœurs et  par Thibault Potard au cajun.

Cath
concert unique
le dimanche 28 mai à 14 h.30

Repas Concert – banquet du festival
samedi 27 mai à partir de 18 h.45

Comme chaque année, l’association Culture en fait vous propose de venir partager un repas convivial sur la place Emile Froment en compagnie des artistes et bénévoles présents sur le festival, et ce en amont du concert festif de Fatum Fatras.

Il est vivement conseillé de réserver vos places auprès de COPYcCOM, quartier Lansas à Villeneuve de Berg (tél. 06.08.25.68.11 – corriel : veronique@copy-com.com) Tarif : 10 €

FATUM FATRAS

Cinq musiciens liés par la fièvre de la roulette russe jouent avec leurs nerfs dans une course effrénée à la conquête de l’est ! Leur musique se veut abrasive et rythmée, parfois mélancolique (mais pas trop) … Toujours sur le fil entre un second degré affirmé et une sensibilité dans leur interprétation, ils puisent leur inspiration dans les thèmes traditionnels des Balkans et des pays du bassin méditerranéen, sans jamais oublier leur culture occidentale et leur goût pour le rock n’ roll .

Sur scène Fatum Fatras déballe son univers rocambolesque et coloré pour un live énergique et généreux. Le bal est ouvert, Ladies and Gentlemen chaussez vos plus beaux souliers !

Fatum Fatras
concert unique
samedi 27 mai à 21 h.00

cour de la folie, folie douce

Source d’inspiration ou étape propice à la créativité, l’art et la folie restent depuis la nuit des temps étroitement liés, alimentant les débats sur la nature de leurs liens. C’est toutefois plus de légèreté et avec un brin (ou un grain) de folie douce que nous vous invitons à la découverte d’univers vraiment singuliers, tantôt oniriques, tantôt humoristiques mais toujours jubilatoires où les arts s’entrelacent pour le grand bonheur des spectateurs.

Juliette Z
« Anextésie »

Musicienne délicieusement éparpillée, Juliette Z est composée de facettes plastiques, chorégraphiées, toujours en mouvement et mouvementées. À l’aide de la musique de son complice 2.0 Guy Z, elle mêle danse, voix, masques et marionnettes pour vous transporter dans des mondes oniriques, électrisés par son goût pour d’étranges contes de fées…

Juliette Z
chansons électro-oniriques
représentation unique en clôture du festival
dimanche 28 mai à 18 h.30

M. Mo & Dam’Zébule

« Faut-il un peu de folie douce pour que la raison dure ? » . Deux personnages appréhendent, chacun à leur manière et leur humour particulier, ce thème de la folie douce.

M. Mo & Dam’Zébule
humour
samedi 27 mai à 15h.35 et 18 h.20
dimanche 28 mai à 14 h.40 et 18 h.00

Françoise Sourd
« Ma muse »

Ma Muse est l’histoire d’un personnage qui décide de quitter le théâtre pour partir en itinérance et inventer sa propre histoire.

Françoise a écrit, mis en scène et interprète Ma Muse  pour rendre hommage à ceux qui lui ont si profondément parlé d’humanité lors de ses ateliers artistiques en milieu psychiatrique.

Françoise Sourd
Théâtre
représentation unique
samedi 27 mai à 16 h.20

Catherine Bost

Artiste pluridisciplinaire, autodidacte, elle suit  une formation en arts plastiques à PARIS dans les écoles Boulle et Dupperé.  Dans l’œuvre foisonnante de C. Bost, dépassant l’intelligence c’est l’instinct de vivre qui est à l’œuvre. Actuellement chez Carré d’A. Amsterdam. «  Mes pinceaux : ma plume, ma peinture : mon écriture… je peins ce qui me traverse. »  » C. Bost          

Catherine Bost
exposition ouverte sur les 2 jours du festival
rencontre échanges le dimanche 28 mai à 17 h.40

Les Guindoules

“Les Guindoules“ est un groupe de guitaristes chanteurs issus des ateliers musicaux du Centre socioculturel de Villeneuve de Berg. Cet ensemble existe depuis déjà plusieurs  années et participe à de nombreuses animations musicales dans le Sud Ardèche.

Les Guindoules
musique & chants
samedi 27 mai à 15 h.00 et 17 h.40
dimanche 28 mai à 15 h.25 et 16 h.40

Zuperkokott !

Trois filles post-dépressives et un garçon dérangé pour un programme de chansons qui croquent sous le tympan. De la chanson qui décape, de la chanson qui ne s’en laisse pas conter, de la chanson qui aime le direct ! De 1920 à 2017, un répertoire de reprises et de créations habités par des personnages hauts en couleurs !

Zuperkokott !
chansons humoristiques
dimanche 28 mai à 16 h.00 et 17 h.10

Viva la Piaza Cubana !

Synonyme pour nos contemporains de révolution internationaliste mais aussi de danses salsa et de rythmes musicaux entraînants, Cuba est avant tout le creuset d’une culture afro-hispano-américaine où le plaisir d’être ensemble s’exprime dans la rue, par le chant, la danse, la parole et la musique. C’est dans ce brassage populaire aux chaudes ambiances et sonorités que nous vous invitons  à plonger le temps du festival.

Mercédès Alfonso

« Entre contes et chansons, on vous invite à un voyage intime parmi les ruelles et les quartiers de la Havane. Depuis le Malecon, ce mur de pierre qui sépare la terre de la mer et où, chaque soir, les habitants viennent s’asseoir à la nuit tombée, nous rencontrerons le ramasseur de fausses notes, un homme lézard amoureux, un pêcheur qui laisse filer le bonheur entre ses doigts, on marche derrière les traces des enfants jumeaux Taiwo et Kaindé, qui jouent de la musique devant le Diable ce jour-là où les chemins de Cuba se sont fermés et ouverts à nouveau… »

Mercédès Alfonso
contes
samedi 27 mai à 16h.00 et 17 h.45
dimanche 28 mai à 16 h.00 et 17 h.50
30 mn

 

Energy Dance

Energy Dance est une école de danse à Vallon Pont d’Arc, proposant des cours à l’année de danse (classique, modern’ jazz, contemporain, street danse, hip hop, Rock’n roll, salsa, west coast swing), ainsi que des cours de chant et de fitness.
De nombreux stages sont organisés toutes l’année avec des professeurs internationaux, ainsi que des séjours, voyages etc…
 L’école prépare les jeunes élèves aux concours et examens, forme les élèves à la scène et au monde du spectacle.

Energy Dance
salsa démonstation et initiation
samedi 27 mai à 18 h.25

la rue qui lit

Qui à dit que la littérature ne serait pas spectacle vivant, une plongée dans des mondes extraordinaires ou familiers, intérieurs oniriques ou militants, ciselés de mots tricotés comme autant de notes tissant une mélodie, des gestes composant un mouvement. Les auteurs qui nous rejoignent pour la 1ère année vous le prouveront, redonnant vie à leurs récités, couleurs à leurs métaphores, sonorités à nos sentiments, pour des temps en suspens faits de rencontres et de convivialité partagée. 

Chloé Gabrielli
« Voir ailleurs si elle y est »

Lorsque Mildred était montée sur la barque, elle n’avait rien emporté, ni valise, ni souvenir, ni mots d’adieu. Seul son petit coffre en vois lui servait de compagnon, de confident. D’où vient elle ? Quel est son secret ? Quelle graine va-t-elle semer dans le coeur de Golwen pour que la mer l’appelle autant ? Venez le découvrir …

Chloé Gabrielli
lecture en 3 parties
part.1 : samedi 27 mai à 15 h.25, dimanche 28 mai à 15 h.00
part.2 : samedi 27 mai à 16 h.55, dimanche 28 mai à 16 h.20
part 3 : samedi 27 mai à 18 h.15, dimanche 28 mai à 17 h.45
rencontre dédicace samedi 27 mai à 15 h.25

Diane Peylin

Tour à tour institutrice, gérante de gîtes et villas en Ardèche, animatrice d’ateliers d’écriture, D.15iane Peylin se qualifie volontiers comme nomade, changeant d’univers littéraires. Elle revient sur Villeneuve après avoir été l’invitée d’un passionnant café littéraire.

Diane Peylin
Lecture, rencontre dédicace
samedi 27 mai à 16 h

Yves Marie & Nathalie Clément

Depuis 1990, Yves Marie Clément a publié une centaine de livres surtout destinés à la jeunesse. Grand voyageur, il s’inspire souvent de l’actualité pour écrire. Il vient de publier un thriller à quatre mains avec sa femme Nathalie « Terminale 2A ».

Yves Marie & Nathalie Clément
lecture, rencontre dédicace
samedi 27 mai à 17 h.25

Le Mokiroule

Le Mokiroule est une librairie ambulante qui sillonne les routes de l’Ardèche et de la Drôme. Avec 15 communes sur sa tournée régulière et des participations à de nombreux événements, elle est un commerce de proximité convivial et dynamique où petits et grands peuvent trouver leur bonheur. Elle sera présente dans la rue qui lit, sur le festival, le dimanche 28 mai.

Maryvonne Rippert

Maryvonne Rippert se consacre pleinement à l’écriture de romans depuis qu’elle a quitté Paris et son travail de documentaliste à l’Express pour la région Lyonnaise. Elle anime des ateliers d’écriture et adore partager ses histoires. Elle viendra nous parler de « Métal Melody » paru chez Milan et des « Cercles de Goldie » paru chez Fleurus sous le pseudonyme de Billie Cairn.

Maryvonne Rippert
lecture, rencontre dédicace
dimanche 28 mai à 15 h.30

Compagnie Entre Guillemets
« Keka et le secret de la recette »

“Kéka, c’est une Lutine : une Lutine c’est grand comme ça… des fois, comme ça… où comme ça et… pas beaucoup plus”

Avec sa scénographie de poche, son petit jardin extraordinaire sorti de sa vieille malle de grenier, et mine de rien, Mathilde Garnier nous incite à la suivre et on ne peut échapper à la sensation de se sentir grand comme une fourmi pour toucher du doigt tous les mystères de l’Univers.

Cie Entre guillemets
théâtre
dimanche 28 mai à 16 h.50
30 mn

L’histoire du roi

« L’HISTOIRE DU ROI » est un spectacle de rue créé dans les années soixante par Peter Schumann aux US. Il s’agit d’une interrogation sur la guerre et l’escalade de la violence. Il se joue avec de petites marottes derrière un rideau et ses personnages de grandes tailles qui viennent devant le public.

L’histoire du roi
marionnettes
samedi 27 mai à 15 h.25 et 16 h et 16 h.25
dimanche 28 mai à 15 h.15 et 16 h.35

Squat’ à Malmazet

Squat : terre inexploitée du Grand Ouest investie par un pionnier sans titre de propriété ou habitat occupé illégalement par un individu. Ne vous méprenez pas, c’est bien en plein assentiment et pour le bonheur de tous que la Troupe du Songe revient sur le festival avec cette fois carte blanche pour investir à sa manière, un lieu chargé d’histoire comme elle les affectionne.

Troupe du Songe

 » Jules, ça va être ta fête ! »

la troupe du songe

Que se passe-t-il quand des punks (à chats) rencontrent «Jules César» de Shakespeare pendant la «Fête en plein air» de Václav Havel ? Que se passe-t-il quand «L’histoire du communisme racontée aux malades mentaux» de Matei Vişniec vient répondre, avec une touche de servitude volontaire (La Boétie) assaisonnée à la sauce «Hors du temps» (Annick Latour) ?

Il se passe quoi ? Bonne question.

La bonne réponse étant probablement «rien», la Troupe du Songe s’est précipitée pour en trouver une mauvaise.

Et la Troupe s’en mêle et s’emmêle, avec masques, démasques et épingles à nourrice, pour la mêlée ouverte de son tout nouveau spectacle. C’est Rémi sans famille qui côtoie l’Internationale Situationniste, c’est dada en nœud papillon. C’est pas politique, c’est pas correct. Ça ressemble à rien. C’est un vrai faux d’artifice.

Troupe du Songe
théâtre
samedi 27 avril à 15 h.30 et 17 h.35
dimanche 28 avril à 15 h.45 et 17 h.35

« discours sur la servitude volontaire »

Comment la servitude peut-elle être volontaire ? Comment peut-on avoir le désir de se soumettre ? Comment la dictature est rendue possible ? Comment la liberté peut-elle se nier elle-même ? Autant vouloir ne plus vouloir ou réclamer librement de porter des chaines aux pieds … C’est pourtant comme ça que ça marche.

C’est la leçon du Discours de la servitude volontaire. C’est la leçon qu’au 16 ème siècle, un gamin, alors âgé de 17 ans, nous donne en partage pour ne pas être dupe du pouvoir. Car ce n’est pas en luttant contre la tyrannie qu’on parvient à la battre mais en comprenant ses mécanismes qu’on parvient à ne plus la subir ni la désirer.  Alors venez ouïr ce texte lu par les troubadours de la troupe du Songe et peut être y trouverez-vous les réminiscences d’une lancinante servitude volontaire en nos temps de démocratie avancée.

Troupe du Songe
lecture théâtralisée
dimanche 28 mai à 11 h.15
durée 30 mn

Eliane Vital

« J’ai rêvé d’un paysage … »

Eliane Vital tab98 3affvdb.JPG

Un loisir devenu passion. Depuis 2012, Eliane Vital consacre son temps à la peinture. Peinture acrylique sur toile pour les grands formats, et monotypes de petits formats sur papier.
Ardéchoise, randonneuse, le minéral et la nature l’inspirent, les paysages d’ici et d’ailleurs l’accompagnent dans la création, entre réel et imaginaire.

Exposition ouverture au public pendant le festival.
Vernissage le samedi 27 mai à 11 h.00
entrée libre

 

Cour de l’impro

« Jubilatoire », « inspiré », « surprenant », « croquignolesque », tels sont parfois les qualificatifs qui surgissent quand, à l’instant où l’artiste se frotte à l’improvisation, il s’adonne à ces précieux moments de créativité, géniaux et éphémères. C’est pour l’artiste une expérience incroyable qui nécessite de lui une concentration, une écoute et une disponibilité pour lâcher prise et créer une relation d’échange avec son ou ses partenaires, avec le public. Une véritable école d’humilité pour lui, un moment intime pour vous que nous vous invitons à partager dans cette cour avec différents artistes aux univers très différents.

L’effet Swing

 

« L’Effet Swing, c’est quatre musiciens venus d’horizons différents, réunis par leur amour du Jazz Manouche. Leur but: vous emmener, au son des guitares manouches, en voyage au pays du grand Django Reinhardt. Guillaume imagine les paroles absentes des grands classiques du Swing et chante la nature humaine, sa beauté, ses doutes et toutes ses émotions. Ces instantanés de vie sont animés par l’énergie de Fabien, Gilles et Nicolas, bien décidés à vous faire vibrer autant que les cordes de leurs instruments. Effet garanti! »

L’effet swing
jazz manouche
samedi 27 mai à 15 h.45 et 17 h.15
dimanche 28 mai à 16 h.10 et 17 h.50
durée 30 mn

Edy L’alchimiste :

« Le poète est en vous »

Improvisation d’un texte en direct, sur les mots du public.
On se lance un défi, c’est de naviguer à vue.
Une galère où tout le monde rame et dont je serai le capitaine fou !?! où ça va nous mener ? On n’en sait rien du tout !

Edy l’Alchimiste
slam, improvisation
dimanche 28 mai à 14 h.30
durée : 30 mn

Nans Bellelle

Dessinateur illustrateur natif d’Ardèche, Nans Bellelle, formé aux Arts Appliqués, a décidé de revenir dans son département d’origine afin d’exprimer au mieux ses capacités manuelles dans diverses créations. La peinture, la sculpture ainsi que la bande dessinée sont ses principales modes d’expression. Discipline qu’il affectionne, la caricature fait également partie de sa palette artistique. Cette technique mêle improvisation, rencontres et humour.

Nans Bellelle
dessinateur
samedi 27 et dimanche 28 mai
entre 14 h.30 et 18 h.30

Troupe des Improximatifs

« Le caché du quotidien »

Deux personnages en perte de sens. Leurs déboires, leurs manques, leur folie, leurs espoirs cachés, leur solitude partagée. Un théâtre où les codes sont malmenés, un théâtre réaliste et improvisé. Une volonté de perdre pour mieux retrouver, un mélange d’écriture et d’improvisations où les comédiens se surprennent et surprennent à chaque représentation.

Troupe des Improximatifs
théâtre
Samedi 27 mai à 16 h.30 et 18 h.00
Dimanche 28 mai à 15 h.20 et 17 h.00
durée : 30 mn 

les 27 et 28 mai , ma cour va cracker !

Méga évènement à Villeneuve ce week-end là
et ça se passera à la MECS.

Jugez en plutôt : Graff O’St yle, Edy L’alchimiste, X – Entrick, Boom Bap, Lilyclic, DJ Fra …
des ateliers, graph, mix electro,
de la danse, du slam, des siestes électo,

des démo free style … un programme concocté
par les jeunes de l’A2J et par Culture en fait
qui va tout tout cracker !

Allez on déploie, en commençant, à tout seigneur des lieux, tout honneur par :

l’A2J

Les jeunes et l’équipe de l’accueil de jours  se sont investis cette année de manière importante pour vous proposer de découvrir la réalisation d’un panneau géant , aboutissement d’un projet photo des jeunes avec « Lilyclic », photographe professionnel albenassien ou bien encore la mise en place et l’animation d’un espace détente buvette et jeux avec des jeux pour enfants créés à l’A2J et réalisés en atelier menuiserie pour être utilisés pour la salle d’attente du pôle enfance du Teil et une buvette dont les bénéfices permettront de financer une sortie ludique en fin d’année.

Ils vous proposent également de venir découvrir une exposition de graphs, qu’ils ont réalisée avec l’aide de Graff O’style grâce à la technique du pochoir. Les grapheurs proposeront également une démonstration et un atelier participatif durant les deux jours du festival.

 

 

 

 

Graff O’Style

GoS…Graff O’Style est un duo de graffeurs ardéchois qui travaillent sur les animations, décorations,
et tous projets qui se rapprochent de près ou de loin au Graffiti.

Pendant le festival, sur les 2 jours,démonstrations ponctuelles des techniques de graff entre les deux sets de sport freestyle urbain et animation et atelier participatif sur la création de graff pendant toute la journée.

Graff O’Style
Atelier graph.
samedi 27 mai à 16 h.30
dimanche 28 mai à 15 h.30
30 mn

 

X-Entrick

Spectaculaire !

X- Entrick a pour objectif la promotion et la démocratisation des sports freestyles.
Il offre un large panel de disciplines freestyle :
Parkour et Freerun, BMX, Trial, Dirt Slopestyle, Trottinette, Diabolo, Football Freestyle…
Cette diversité apporte une richesse et un dynamisme incomparable aux démonstrations.
X-Entrick c’est avant toute chose, de l’excentricité et du plaisir
dans la pratique de nos sports, et cela dans une « bonne ambiance » !

Pendant le festival :
Parkour et Freerun, BMX Trial, Dirt Slopestyle, Trottinette, Diabolo, Football Freestyle

X Entrick.
Sport Free Style
Samedi 27 mai à 16 h.00 et 17 h.30
Dimanche 28 mai à 15 h.00 et 16 h.30
30 mn

Boom Bap « NTX »

Compagnie de danse hip-hop albenassienne, Boom Bap viendra présenter son nouveau spectacle « NXT » dans le cadre du festival

Boom Bap
Danse hip hop
dimanche 28 mai à 16 h.00
30 mn

DJ Fra, Echo-Résonnance

Pour le festival,  Echo Résonance, association du pays d’Ardèche propose des ateliers d’initiations de mix avec platines vinyles et de composition de musiques électroniques à l’aide de boites à rythme et de synthétiseurs pour les enfants et les plus grands, animé par DJ FRA fort de son expérience dans le domaine.

DJ Fra
atelier mix électro
samedi 27 mai entre 16 h.00 et 18 h.00, 18 h.30 et 19 h.00
dimanche 28 mai entre 14 h.30 et 16 h.00, 16 h.30 et 18 h.30

Edy l’Alchimiste « Edyssion spéciale »

Extrait choisi du premier « slam man show » au monde. Du rire à chaque coin de mot, un moment où tu pénètres dans l’esprit fou d’un poète qui a sûrement regardé trop de films. Le vrai fond et les fausses infos se rentrent dedans pour le meilleur et pour le pire, et advienne que pourra de ce que tu ramèneras chez toi.

Edy l’Alchimiste
slam
samedi 27 mai à 15 h.30 et 18 h.00
30 mn

Scène ouverte danse / musique

La MECS accueille pendant les 2 après-midi, une scène ouverte
à toutes celles, tous ceux qui veulent s’essayer en représentation publique.
inscription auprès de l’A2J de la MECS ou de CopyCom : veronique@copy-com.com

Scène Ouverte
Samedi 27 mai entre 16 h.00 et 18 h.00
Dimanche 28 mai 14 h.30 – 16 h.00 et 16 h.30 – 18 h.30

Alea Jacta Est !

Les dés sont jetés !
le grand décompte avant l’ouverture du festival d’Une cour à l’autre a débuté !

Retrouvez ici au fin des prochaines semaines, la programmation du prochain festival enfin dévoilée.

et c’est parti pour un 1er évènement !

« BERENICE » par la Compagnie des Rivages

photo Sébastien Crusson

En tournée depuis plus d’un an entre Avignon et la Guyane,
Bruxelles, Paris et bientôt l’Ardèche,
la compagnie des Rivages nous fait l’honneur de sa venue sur le festival
pour une représentation unique de cette célèbre tragédie de Racine

Titus futur empereur romain aime Bérénice, reine de Palestine, et Bérénice l’aime en retour.
Pourtant, ils doivent se séparer.
La société romaine interdit l’union des empereurs avec les reines étrangères.
Et le père de Titus l’empereur Vespasien meurt : Titus doit accéder au trône et renoncer à Bérénice
.

Dans un décor épuré au possible, les quatre comédiens (…)
portent à incandescence ce récit et le rendent passionnant,
grâce à une interprétation totalement habitée de bout en bout (…)
une version de la tragédie aussi puissante que déchirante.
Nicolas Arnstam Froggy Delight

Compagnie des Rivages « Bérénice »

mise en scène Maxim Prévot
avec Julien Dervaux, Katia Grau Ophélie Lehmann, Gabrile Tamalet
régisseur technique : Thibaud Silvestre
avec la collaboration artistique de Yvonne Tenaud,
Heäl & Prolaps Record, Clarisse Magaud, Sébastien Crusson

théâtre ados/adultes
boulodrome,

samedi 27 mai à 17 h.30
durée : 1 h.30

La Rome antique sera d’ailleurs l’un des thèmes de cette cinquième édition du festival,
avec une cour qui lui sera dédiée,

concoctée avec la complicité de Muséal d’Alba la Romaine
et la curiosité ne sera pas en reste !

 

« Se vêtir à la romaine » par Sophie Chaussignand

Entrez dans la boutique pour soupeser les tissus et comparer les étoffes,
testez le drapé d’une toge et faites des essayages, accrochez une fibule à votre manteau !
Grâce au savoir-faire de notre couturière de l’Atelier « Mine de Rien »
et aux conseils documentés de MuséAl,
vous comprendrez maints détails de l’élégance vestimentaire chez les Gallo-romains.

Sophie Chaussignand
Atelier animé, tous publics
cour antique romaine
Samedi 27 mai à 15 h.00 et 16 h.15
Dimanche 28 mai à 15 h.40 et 18 h.00
durée : 30 mn

« Ils mesuraient le monde antique »
par le Centre de l’Imaginaire Scientifique et Technique

Grecs, Romains, Gaulois et tant d’autres civilisations et peuples de l’Antiquité ont imaginé,
et se sont souvent transmis, des systèmes de mesure adaptés à de nombreux usages,
de la résolution de problèmes du quotidien
jusqu’à des observations scientifiques voire philosophiques.

Compter, mesurer, évaluer… la taille d’un insecte,
d’un bâtiment, d’un terrain, d’une planète…
Découper le temps, l’argent, en unités faciles d’utilisation…
Imaginer et fabriquer des outils adaptés malgré des contraintes parfois hallucinantes…
Ce furent des enjeux principaux du monde antique
qui permirent de jeter les bases de notre monde moderne.

Un véritable cabinet de curiosités : des arpenteurs aux astronomes
calculant la distance de la Terre au Soleil ;
des machines d’Archimède, de Héron d’Alexandrie,
de Vitruve aux unités de mesure des Celtes et des Gaulois…
Que de récits passionnants à entendre, que d’expériences amusantes à faire !

C.I.S.T.
atelier animé Culture Scientifique et Technique
tous publics
cour antique romaine
samedi 27 mai à 15 h.35 et 16 h.50
dimanche 28 mai à 14 h.50 et 16 h.25
durée : 35 mn

« Verba volant, scripta manent »
par les élèves latinistes du collège Laboissière de Villeneuve de Berg

 » Nous connaissons tous une fable de La Fontaine ;
certaines tirades de Molière résonnent fréquemment à nos oreilles…
Mais savez-vous que ces textes viennent tout droit de l’Antiquité ?
Saurez-vous les reconnaître en latin ?
Partez avec les élèves du collège à la découverte des auteurs antiques
qui ont tant inspiré les artistes des siècles suivants… »

Collège Laboissière « Verba volant, scripta manent »
Fables, tous publics
Cour antique romaine
dimanche 28 mai à 17 h.15

%d blogueurs aiment cette page :